FAQ – Foire aux questions

Que sont les Recovery Colleges?

 

Les Recovery Colleges sont des nouveaux modèles de services issus du domaine de la santé mentale basés sur des principes éducationnels et permettant de rejoindre les personnes atteintes d’un trouble de santé mentale, les personnes à risque, les intervenants/citoyens/membres de l’entourage qui œuvrent auprès d’eux. Tous les participants sont considérés comme des étudiants qui apprennent ensemble comment soutenir l’autogestion et le rétablissement.

 

Pour le campus principal (Drummondville), il est envisagé d’élargir la portée du modèle à d’autres conditions de santé ou vulnérabilité (personnes atteintes de troubles neuro développementaux, de maladies chroniques, et de conditions médicales ou neurologiques ayant des conséquences sur la réalisation des activités) et de développer un centre de formation où l’autogestion de la condition de santé, l’engagement dans le rétablissement et la reprise d’activités signifiantes sont au centre de l’intervention.

 

Quels sont les principes clefs de ce modèle ?

 

La modalité principale à la base du modèle repose sur les principes d’andragogie ainsi que sur la proximité, tout au cours des apprentissages, entre les personnes atteintes de troubles ou conditions médicales, leur entourage, les intervenants et les milieux dispensateurs de services. Chaque cours est co-animé par un intervenant et une personne détenant un savoir expérientiel afin d’amener la diversité d’étudiants à co-construire ensemble un savoir intégré qui combinent les savoirs théoriques issus de la recherche sur les meilleures interventions, les savoirs cliniques et pratiques ainsi que les savoirs expérientiels des personnes atteintes et membres de l’entourage. Aussi, le projet repose sur le partenariat entre les secteurs de la santé, de l’éducation, les milieux communautaires et citoyens, etc.

 

Qui sont les initiateurs de ce projet ?

 

Le projet s’inscrit dans un projet provincial multi-sites en co-financement avec plusieurs partenaires : (1) Revivre, autogestion des troubles mentaux; (2) Association canadienne pour la santé mentale (ACSM-QC), promotion/prévention; (3) Faculté de l’éducation permanente (FEP), Université de Montréal; (4) Collège de Maisonneuve; (5) Département d’ergothérapie, UQTR; (6) CIUSSS de l’Est et du Nord de Montréal; (7) Pairs Aidants Réseau, AQRP; (8) Centre d'excellence sur le partenariat avec les patients et le public (CEPPP); (9) Reprendre Pouvoir (usagers); (10) FFAPAMM (Familles); (11) Réseau d’organismes en santé mentale RACOR; (12) Centre d’études sur la réadaptation, le rétablissement et l’insertion sociale (CÉRRIS); (13) Centre national d’excellence en santé mentale (CNESM), Direction de la santé mentale (DSM), MSSS du Québec.

 

Plusieurs autres partenaires sont invités à se joindre au projet. Ce forum va permettre de débuter la réflexion avec ces partenaires potentiels, l’identification des besoins de la région et consolider les bases du projet pilote à venir.

 

Qui sont les partenaires financiers ?

 

Le projet a reçu l’appui financier des IRSC via une subvention de transition pour permettre la consultation des partenaires locaux et l’identification des besoins.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now